dimanche, juillet 14, 2024

Comment faire pour élaguer un arbuste à floraison estivale ?

elaguer_arbuste

Un arbuste à floraison estivale nécessite un élagage au bon moment pour assurer sa qualité de pousse. Il faut aussi intervenir dans les règles de l’art pour obtenir un végétal qui grandit bien. Il est toutefois déconseillé de vous lancer tout seul dans l’aventure si vous n’êtes pas certain de réussir.

À quel moment il faut tailler un arbuste à floraison estivale ?

Il faut savoir qu’un arbuste à floraison estivale développe des boutons floraux et des fleurs au fil de sa croissance. Cela implique un élagage pendant la période de dormance du végétal. Le mieux est d’intervenir avant la reprise de la végétation pour obtenir un résultat parfait.

Évitez toutefois de programmer l’intervention pendant la période de gel pour éviter un souci de débourrement. Il est important de favoriser le démarrage de la pousse après la réalisation de l’entretien. Il ne faut pas hésiter à vérifier les repères phénologiques avant de commencer.

Notez en tout cas que l’entretien du végétal demande un solide savoir-faire pour intervenir avec assurance. Il est dans ce cas conseillé recommandé de faire appel à un professionnel comme cet artisan élagueur en Avignon sur ce site pour faire correctement les choses. Ainsi, vous pourrez profiter du bon développement du végétal pour les années à venir.

Comment élaguer correctement votre arbuste ?

Il est plus judicieux d’adapter l’intervention en fonction de la situation pour renforcer son développement. L’opération doit entrer dans le cadre d’un esprit écologique, mais aussi pratique. Vous n’êtes pas obligé de réaliser une taille courte ou un recépage systématique sur le végétal. Cela est par exemple le cas du cornu à rameaux colorés.

Un simple éclaircissement des rameaux peut suffire à un certain moment pour assurer le renouvellement du végétal. Cela vous évitera aussi la prolifération des maladies qui apparaissent souvent après un manque d’aération.

Les conditions de travail dépendent en tout cas de l’espèce d’arbuste à floraison estivale que vous avez. Cela est par exemple le cas de l’hortensia paniculata qui demande un élagage annuel. Par contre, vous pouvez toujours intervenir tous les 2 ou 3 ans si la situation l’oblige. Cela suffit pour obtenir un port retombant tout en épaississant la végétation.

Quelques cas particuliers dont vous devrez prendre note

Il est possible que vous vous trouviez face à un arbuste caduc. Il faut pour cela raccourcir les rameaux de l’année précédente à 2/3 de la leur longueur. Vous pourrez attendre l’apparition de bourgeons sur du bois de 2-3 ans pour réaliser une taille. Les branches maîtresses de 4 ou 5 ans qui partent de la souche doivent être éliminées par roulement.

Il y a d’un autre côté le végétal persistant qui demande un élagage léger avec un sécateur. Cela concerne par exemple l’arbousier ou l’abélia qui nécessitent un entretien délicat. Il est important d’éliminer 20 à 40 cm sur les rameaux pour assurer le maintien du volume de la plantation.

Il reste enfin la plante à fruits décoratifs pour ne citer que le baguenaudier ainsi que la symphorine. Une intervention bien faite garantit une fructification esthétique pour les mois à venir. Il est judicieux de mener une taille légère sur l’extrémité des rameaux. Cette intervention est généralement prévue pendant la fin de l’hiver.