samedi, juin 15, 2024

Bien comprendre l’importance du BIM pour le domaine BTP

Le BIM devient un indispensable dans le secteur de bâtiment et travaux publics. Il connecte les équipes de travail sur un projet, centralise les données et facilite les processus de construction. Et pour comprendre à quel point, il est important, il faut connaître ce qu’il peut offrir aux différentes entreprises de construction.

À quoi sert réellement le BIM dans le domaine de la construction ?

Les Nations Unies estiment que la population mondiale atteindrait les 9,7 milliards d’ici 2050. Les besoins en matière de logement et d’infrastructure augmenteront au fil du temps. Il est ainsi nécessaire de trouver une méthode de conception et de construction plus intelligente. Le BIM est naturellement la solution parfaite pour répondre à de telles exigences. Il permet une conception architecturale, détaillée et intelligente de n’importe quel bâtiment construit ou à construire. Son objectif premier est de rassembler toutes les informations sur un projet à l’intérieur d’un seul et même élément, la maquette numérique. Celle-ci est accessible par tous les acteurs sur une plateforme Cloud ouverte.

À tout moment, il est possible de créer et gérer des données obtenues de la réalité dans la maquette BIM. Leur modélisation et intégration permettent de faire des simulations comme si c’était vraiment réel. De ce fait, le maître d’œuvre et les décideurs pourront faire les meilleurs choix possibles. Il faut d’ailleurs noter que les différents corps de métier se coordonnent parfaitement grâce au BIM. Ils sont plus rapides et plus efficaces sur le chantier. En d’autres termes, le BIM permet d’améliorer les méthodes de travail. La moindre erreur de construction se fait vite repérer pour garantir un parfait achèvement d’un projet dans les délais convenus.

Quels sont les différents types de logiciels BIM disponibles ?

Comme toute solution numérique, le BIM requiert l’usage d’un logiciel spécifique. Il se décline en plusieurs types étant donné que les différents utilisateurs ne l’utilisent pas de la même façon. Quoi qu’il en soit, l’objectif est pareil : concevoir une maquette intelligence d’une structure. On retrouve deux grands types de logiciels BIM pour cela. D’une part, il y a les logiciels fermés (BIM Solitaire). Sur une plateforme, les utilisateurs se servent d’un même logiciel pour concevoir le projet en question. Ils exportent ensuite les fichiers sous un format identique afin d’éviter de les convertir. Le logiciel doit provenir d’un seul et unique fournisseur et doit avoir la même version pour que cela marche.

D’autre part, de nombreuses entreprises préfèrent utiliser un logiciel BIM ouvert. Les membres de leur équipe pourront, en effet, user de différents logiciels, mais qui ont un format de fichier neutre. Il faut cependant établir des normes pour une conception uniforme. Mais même dans ces deux grandes catégories, il existe encore une pléthore de logiciels BIM. On peut toutefois se baser sur les fonctionnalités pour choisir cet outil numérique pour ses projets de construction. Entre autres, le logiciel doit offrir la possibilité de modifier les détails mécaniques, électriques et de plomberie en plus des stockages de documents.